10 juin 2016

Rêver - Franck Thilliez

Rêver - Franck Thilliez (9/10)
Abigaël souffre d'une narcolepsie sévère qui lui fait parfois confondre la réalité avec ses reflets chimériques. De nombreux mystères planent autour de la jeune psychologue, notamment concernant un accident dont elle est miraculeusement sortie indemne.

►►►Fan de Thilliez, je me suis précipitée pour acheter son nouveau livre mais j'ai attendu d'avoir fini mes lectures en cours pour me plonger dedans. Ce que j'aime chez cet auteur, c'est qu'il nous emmène toujours dans un univers différent, avec un thème particulier et original (la mémoire, l'ADN, la taxidermie, le SM, etc.) : dans ce cas-ci, le sommeil et plus particulièrement la narcolepsie. Le personnage qui souffre de cette maladie, Abigaël, est tout de suite attachant et l'identification n'a pas tardé. Je me mettais facilement à sa place et comprenais à quel point sa situation pouvait mener à la folie : il n'y a rien de pire que d'être convaincu de quelque chose mais de n'être cru par personne et de ne pas pouvoir différencier le rêve et la réalité. J'en avais des frissons à chaque fois. Ce que j'ai également apprécié dans ce livre, c'est qu'il y a deux intrigues : la traque de Freddy, kidnappeur d'enfants et celle de l'accident d'Abigaël. Un indice nous laisse deviner dès le début que ces deux intrigues sont liées mais pas moyen de savoir comment jusqu'à la fin. J'avais des doutes et des éléments de réponse mais j'étais d'avoir compris tout ! Et en effet, comment comprendre quand le kidnappeur, déjà grand psychopathe, n'est pas le plus psychopathe de l'histoire ? L'originalité est aussi dans le fait que les chapitres sont mélangés (mais il est facile de se repérer grâce à une petite ligne du temps) mais surtout, qu'ils s'accumulent sans apporter de réponses : on recule même et on a de plus en plus de questions. Ce n'est qu'à la fin que tout s’imbrique et que tout s'accélère. Enfin, j'ai bien aimé le petit "challenge" de Thilliez pour accéder au chapitre qui a été supprimé (écrit d'un autre point de vue et qui dévoile tout) : il faut entrer un certain code sur sa page internet. 

✎  "Tout ceci ressemble au discours d'une folle, mais je ne suis pas folle, croyez-moi."